Que sont réellement les mémoires akashiques ?

mémoires akashiques
Table des matières

L’origine des mémoires akashiques

Les mémoires akashiques trouvent leur origine dans la philosophie hindoue et théosophique. Ces « archives » ou « registres » de toutes les connaissances seraient contenues dans un plan supérieur de l’univers connu sous le nom d’Akasha. Ce mot sanskrit signifie « ciel », « espace » ou « éther ».

Selon cette philosophie ancienne, chaque événement, chaque sentiment, chaque pensée, chaque mot et chaque âme qui ait jamais existé est consigné dans l’Akasha. Ernesto Ortiz, en explorant ces concepts, a contribué à éclairer leur signification et leur potentiel dans le monde moderne.

Accéder aux mémoires akashiques, un privilège de quelques-uns ?

Nombreuses sont les personnes qui affirment pouvoir accéder à ces archives universelles, allant des chamans aux médiums, en passant par les guérisseurs. Cette capacité serait toutefois accessible à tout individu par le biais de la méditation ou de techniques spirituelles. Accessible, oui mais à quel prix ? Étant donnée la nature complexe et profonde de l’information contenue dans les mémoires akashiques, l’interprétation correcte et la compréhension de ces informations peuvent être un défi de taille.

que sont les mémoires akashiques

Une source d’informations inépuisable sur le passé et l’avenir

Il est souvent dit que les mémoires akashiques peuvent fournir des informations détaillées sur le passé, y compris les vies antérieures, ainsi que des aperçus de l’avenir. C’est là que le concept prend une teinte de mysticisme. Les informations issues des mémoires akashiques pourraient aider une personne à comprendre ses relations passées, à analyser les problèmes actuels, et même à explorer les possibles perspectives d’avenir.

Lire également :  Guide sur les fleurs de CBD et de leur utilisation

Les mémoires akashiques et la science

Il faut noter que les mémoires akashiques ne sont pas reconnues par la communauté scientifique traditionnelle à cause de leur nature non mesurable et non observable. Cependant, certaines idées issues de la physique quantique semblent faire écho à cette ancienne philosophie. La théorie des univers parallèles ou l’idée que l’information ne peut être perdue dans l’univers sont autant de concepts qui trouvent un écho dans les mémoires akashiques.

En définitive, les mémoires akashiques, bien que fascinantes, restent un concept métaphysique qui invite à la réflexion et à l’exploration de soi. Que l’on y croie ou non, elles nous rappellent que nous sommes tous reliés à l’univers et que chaque action, chaque pensée et chaque parole ont un impact. Il apparaît donc important d’adopter une compréhension respectueuse de ce concept, en évitant tant la dérision hâtive que la crédulité aveugle.

Bien-être